1962 Mourir sur son balcon,

Par André Trives

Editions les Presses du Midi Avril 2018

1962 mourir sur son balcon

L'auteur évoque avec force et précisions des faits marquants de l'histoire des Français d'Algérie, pourtant restés dans l'oubli. Ce quatrième ouvrage aborde la violence et les atrocités des dramatiques événements survenus entre le 23 mars et le 5 juillet 1962, 105 jours d'humiliations, 105 jours de souffrances inexpliquées, 105 jours de lâcheté pour assassiner un peuple pacifiste sans défense. C'est dans cet univers de massacres et de turpitudes qu'une belle histoire d'amour voit le jour entre Serge, un jeune parachutiste parisien, déserteur de l'armée française, venu apporter son aide à l'OAS en avril 1962 et Paula, une fille de Bab el Oued. L'idylle sera brève mais intense...

1962 mourir sur son balcon article var matin

André Trives

André Trives, enfant de Bab el Oued et fils du « Berger de Mostaganem », écrit pour retrouver la parole perdue. Une manière de rendre hommage aux modestes aïeux que l’histoire a humiliés par le mépris, la caricature et l’oubli.

Il a également publié "Le berger de Mostaganem" et Bab el Oued pour la vie" , deux romans autobiogtaphiques

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/09/2018