Accueil

Bienvenue sur JudaicAlgeria

 

   Tables de la loi 2

     " Se souvenir de son passé, le porter toujours avec soi,

c'est peut-être la condition nécessaire pour conserver,

comme on dit, l'intégrité de son moi. " 

Milan Kundera

 

 

 

 

Nous sommes  passionnés et motivés par la transmission de l'histoire et de la mémoire des juifs d'Algérie.

Depuis 2012, nous avons travaillé sans relache à rechercher documents, photos, articles, livres, vidéos etc... pour enrichir le site .

Nous sommes  loin des querelles de clans ou des rivalités de personnes, indépendants de tous liens associatifs ou communautaires.

Tous ceux qui voudront collaborer avec Michelle et Jacques dans cet état d'esprit seront les bienvenus.

 

Contact JudaicAlgeria :  contact@judaicalgeria.com Envoyez nous vos témoignages écrits, photos, documents, réferences de livres et d'articles, annonces d'expositons, de concerts... qui pourront contribuer à enrichir le site.

Signez le livre d'or. Faites-nous part de vos impressions sur le site. Toutes vos suggestions sont les bienvenues. Livre d'or (clic)

La rubrique "vos annonces" (clic) est créée pour communiquer entre visiteurs du site. Vous pouvez y déposer diverses annonces sauf des annonces à caractère commercial.Utilisez la et lisez la si vous êtes à la recherche de personnes que vous avez perdues de vue depuis l'Algérie.

 

________________________________________________________________

Anniversaire des accords d’Evian  19 mars 1962

Figaro accords d evian

 

Lire l'article "LE CESSEZ LE FEU" par  José CASTANO  [CLIC]

 

________________________________________________

 

 

La déportation des juifs natifs d'Algérie (1942- 1944)

Par Jean Laloum

Historien, chercheur au GSRL (Groupe Sociétés, Religions, Laïcités)

Nous remercions Monsieur Jean Laloum qui nous fait l’honneur de publier son magnifique travail de recherche sur notre site.

Ce  premier travail que nous publions ici  est consacré aux Juifs originaires de Constantine.L’étude vient de paraître dans le Journal des Tournelles, le périodique de la communauté constantinoise de la capitale.

Le prochain numéro de la revue prendra en compte les autres localités du Constantinois, à savoir, Aïn Beïda, Batna, Biskra, Bône, Bordj-bou-Arreridj, Bougie, Guelma, Jemmapes, Khenchela, La Calle, Lafayette, Le Tarf, Mac-Mahon, Oued Zenati, Philippeville, Sétif, Sidi Aïch, Souk-Ahras et Soummam.

Cette recherche consacrée à la déportation des Juifs natifs d'Algérie se poursuit et Monsieur Jean Laloum est  à la recherche de descendants de celles et ceux ayant été victimes de la "Solution finale". Si c’est votre cas merci de le contacter à son  adresse e-mail : jean.laloum@gsrl.cnrs.fr

Lire l'article sur le lien : https://www.judaicalgeria.com/pages/la-deportation-des-juifs-natifs-d-algerie-1942-1944.html

 

__________________________________________________________________________________

 

ENQUÊTE SUR LA TRANSMISSION DE LA CULTURE, DE L'IDENTITÉ ET DE LA MÉMOIRE PIED-NOIRE

Pr Hubert Ripoll
à JudaicAlgéria

Je vous prie de trouver à la suite un questionnaire analysant la transmission de la culture, de l'identité et de la mémoire envers les personnes nées en France, après le départ de leurs parents d’Algérie. Il est destiné à poursuivre l’enquête réalisée pour « Mémoire de “là-bas” » (Éditions de l’Aube, 2012) auprès de trois générations : http://memoiredelabas.blogspot.fr.
Vous pourrez en prendre connaissance en cliquant sur : "REMPLIR LE QUESTIONNAIRE"

Cette enquête analyse la transmission de la culture, de l'identité et de la mémoire pied-noire aux personnes nées en France, après le départ de leurs parents d’Algérie (ou de l'un d'entre-eux), en 1962. Elle est destinée à poursuivre l’enquête réalisée pour « Mémoire de “là-bas” » (Hubert Ripoll, Éditions de l’Aube, 2012) auprès de 3 générations de pieds-noirs. Une exploitation statistique sera faite des réponses dont le détail, par personne, restera STRICTEMENT CONFIDENTIEL. Pour que cette enquête soit exploitable, un millier de réponses est nécessaire, émanant de personnes représentant TOUTES LES SENSIBILITÉS CONFESSIONNELLES ET POLITIQUES. Aussi, je vous remercie de communiquer ce questionnaire au plus grand nombre et sans distinction, y compris à ceux qui vous semblent le plus indifférent à la culture, à l'identité et à la mémoire pied-noire. Vous pouvez transmettre ce questionnaire par email ou via les réseaux sociaux, en communiquant le lien https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdverJf3RoVS9PKUBtQ8bjM2Kn9lvgZi5UnEjFdZgf0LnyYMA/viewform?c=0&w=1. Également en faisant suivre cet email. Ce questionnaire est également téléchargeable sur le site de Mémoire de là-bas : http://memoiredelabas.blogspot.fr (en bas de la page web). Une seule réponse est autorisée par personne. Vous ne pourrez pas modifier vos réponses après votre envoi. Vous aurez connaissance des résultats de cette enquête si vous le souhaitez.

Je vous remercie pour votre contribution.
Hubert Ripoll

REMPLIR LE FORMULAIRE

_________________________________________________________________________

La photo de la semaine

La photo de la semaine nous permet de promouvoir une fois par semaine une photo récemment publiée sur le site, une de nos dernières trouvailles fruit de nos recherches incessantes.

Alger l amiraute 2 1

ALGER - L'Amirauté et ses voutes.

Voir toutes nos photos du port d'Alger sur la page : Alger- Le port

 

___________________________________________


 

La dernière sélection de livre dans notre rubrique "Lectures pour tous"

Un regard sur la guerre d'Algérie de Roger Vetillard

Edition Riveneuve 25 août 2016

Un regard sur la guerre d algerie couverture

La guerre d'Algérie n'est pas seulement l'affrontement de deux projets pour le devenir de l'Algérie, d'un côté le peuple algérien uni derrière le FLN et de l'autre des colons accrochés à leurs privilèges.
Les partisans de Messali (MNA) - qui furent les premiers indépendantistes - ont tenté de tisser des liens avec la puissance coloniale pour une autre idée de la nation algérienne que celle du FLN. Celui-ci les a durement affronté en Algérie et en France, orchestrant une guerre civile meurtrière entre Algériens.
Certains Algériens étaient favorables au maintien de la présence française dans le pays - 300 000 combattirent dans l'armée française, plus que dans l'ALN - et des dizaines de milliers de fonctionnaires, enseignants ou intellectuels Affichaient des sentiments anti-indépendantistes. Certains le payèrent de leur vie.
[LIRE LA SUITE]

 

Les juifs du Monde Arabe.La question interdite

de Georges Bensoussan

Odile Jacob 4 janvier 2017-

 

 

Les juifs du monde arabe couverture

 

 

Presentation de l’éditeur :

La paix des religions est-elle possible ? L’histoire n’en offre-t-elle pas des exemples ? La période d’Al Andalus ne fut-elle pas en effet celle d’une coexistence harmonieuse entre juifs, musulmans et chrétiens ?

LIRE LA SUITE

 


 

_____________________________________________________________________________________________

 

Dernières parutions sur le site

 

(Cliquer sur le titre en bleu pour lire la page correspondante)

Lectures pour tous. Histoire et essais historiques : Un regard sur la guerre d'Algérie par Roger Vetillard publié le 21 mars 2017

Histoire : 19 mars 1962: Le cessez le feu par José Castano publié le 17 mars2017

Ecrits de Mémoire : Mon dernier Pourim à Tlemcen par Patrick Benichou publié le 9 mars 2017

Synagogues d'Algérie : Célébration de Simha Torah à la grande synagogue de Ghardaïa vers 1960  publié le 6 mars 2017

Communauté de Tlemcen :Mémoire de Tlemcen par Jeanine Ben Sakounpublié le 5 mars 2017

Lectures pour tous Histoire et essais historiques :Les juifs du monde arabe.La question interdite  par Georges Bensoussan publié le 28 janvier 2017

Points de vue et histoire : Jean Laloum : La déportation des juifs natifs de Constantine premier volet d'une étude portant sur la déportation des juifs natifs d'Algérie (à paraitre) publié  le 11 janvier 2017

Communauté de Tlemcen : Photos du comité de la jeunesse juive de Tlemcen  publié le 6 janvier 2017

Lectures pour tous : Romans et fictions  Alger sans moi de Jean Louis Yaïch publié le 6 janvier 2017

Photos d'hier :Villes et paysages d'Algérie Médea  publié le 24 décembre 2016

Points de vue et histoire

Paul David : La fin d'un monde :Les juifs Séfarades - I - Le Statut de dhimmi

Paul David : La fin d'un monde :Les juifs Séfarades - II - Maghreb     

Paul David : La fin d'un monde  : Les juifs Séfarades - III - De la Libye au Yemen

publié le 17 décembre 2016

Lectures pour tous Rubrique Biographies et autobiographies : Albert, le magnifique de Brigitte Benkemoun Editions Stock 7 septembre 2016  publié le 9 novembre 2016

Cimetières juifs d'Algérie : Nouvelles photos du cimetière de Médéa publié le 8 décembre 2016
Photos d'hier  Villes et paysages d'Algérie :Batna publié le 4 décembre 2016   Bougie publié le 21 novembre 2016

Lectures pour tous :Rubrique Le judaisme en Algérie, en France,... Un certain "vivre ensemble": Musulmans et juifs dans le monde arabe de Daniel Sibony Odile Jacob – 21 septembre 2016  publié le 17 novembre 2016

Rubrique Témoignages 
Regards sur l'Algérie par Marie Chominot Préface de Benjamin Stora Coédition Gallimard / Ministère de la Défense  Albums Beaux Livres, Gallimard Parution : 22-09-2016 publié le 12 novembre 2016
 

Points de vue et histoire :Pierre-Jean Le Foll Luciani : Les juifs d’Algérie face aux nationalités française et algérienne (1940-1963) publié le 11 novembre 2015

Synagogues d'Algérie :Deux nouvelles photos de la Synagogue La Ghriba de Bône publié le 11 novembre 2015

 

 

 

Des internautes nous écrivent

 

 

Nous citons ici les derniers commentaires ou courriers reçus de nos visiteurs particulièrement emblématiques

sintes isabelle
27/01/2017 12:46:25

Sur : Alger - Quartier de Bab-el-Oued

Merci pour toutes ces photos de Bab-El-Oued et félicitations pour votre travail de mémoire.
Que de souvenirs heureux et que de regrets de l'avoir quitté.
Cordialement
Isabelle Sintes née Bertin

Guedj Marc
13/01/2017 18:44:16
 

Sur : CONSTANTINE

Chers amis Constantinois,
Je ne remercierai jamais assez le site Judaica Algeria et mon copain Alain Attlan de m'avoir permis de plonger, avec bonheur et émotion, dans le souvenir de ma belle ville natale Constantine,grâce à un album de photos,d'une rare qualité.
Instantanément, j'ai reconnu les différents quartiers qui ont accueilli mon enfance et une foule de souvenirs, mes uns les plus forts que les autres sont revenus, alors que j'ai quitté Constantine en 1955 ...
Je donne, bien volontiers, quelques précisions aux amis de ma génération. J'étais sportif, natation àl'UNIC et basketteur? 0 L4asptt, naturellement!, avec comme coach l'excellent Robert Nakache. J'habitais ru e Damrémont, face à la caserne, à quelques dizaines demètres deEnrico Macias...J'ai travaillé à la CICAF. pas loin du stade des Platanes .
Après mon installation dans la région parsienne, je me suisorientévers le journalisme, métier que j'ai exercé jusqu'en 2006,il ùe semble ( l'AURORE, en particulier)
J'ai été heureux de bavarder, avec vous, ailleurs que devant une anisette à la brasserie Alex!
Abientôt
Marc Guedj .

 

TRICCA née BENAYOUN
12/01/2017 18:22:51
 

Sur : Les superstitions

Merci pour ces anecdotes qui m'ont ramenée dans mes jeunes années. Tout correspond à ce que j'ai vécu avec mes parents à Tlemcen. D'ailleurs ils correspondent exactement aux tiens de par leur origine respective. J'ai maintenant 75 ans et au risque de faire sourire je reste assez supersticieuse et respectueuse de presque tous les exemples cités. C'est l'éducation que j'ai reçue qui est restée ancrée. Cela ne m'empêche pas de vivre heureuse ! Merci encore pour cet article complet et fort intéressant. Francine

 

  • GAUTIER Simone
  • Le 26/08/2016   Sur : LIVRE D'OR

                                        Tous mes compliments, mon émotion, mon admiration, toute ma reconnaissance et mes remerciements
                                        Ces livres d'images sont un enchantement. On y revient sans se lasser du bonheur des retrouvailles

                                        et à chaque fois un moment heureux.

 

BRAHA
03/07/2016                   
 

Sur : ALGERIE LES TRANSPORTS D'ANTAN

Je ne connais de l'Algérie que ce que j'en ai entendu dans les médias. Je n'y suis jamais allé et n'y suis pas né non plus. Mais tous ces souvenirs évoqués avec nostalgie sont très touchants et je voulais féliciter tous ceux qui ont permis d'alimenter et faire paraître ce site.

                                         

 

   Sur :                               TRANSPORTS D'ANTAN

                                            Philippe Ximenes     02/07/2016

En premier lieu, recevez toutes mes félicitations pour la qualité de votre ouvrage que j'estime être d'une grande qualité, tant sur l'aspect nostalgique que par la diffusion de vos clichés mémorables.

Merci pour ces merveilleux clichés d'un autre temps, je pense à nos ancêtres qui ont tant donné pour nous apporter ce confort, nous qui avons fui en abandonnant tout leur travail. Mon père travaillait aux transports Mory à Alger, il ravitaillait les différentes bases vie du Sahara en produits périssables transportées dans les containers de la S.H.R.M, dommage que l'on ne puisse aussi apprécier l'évolution du transport de marchandises depuis le début de notre présence sur cette terre qui nous est chère. Merci !

La rubrique me semble importante d'exister pour celles et ceux qui se reconnaîtront, soit pour l'avoir vécu, soit pour en être les témoins auditifs d'un temps certain.

Amitiés Pieds-Noirs,

Philippe Ximénès

 

Rodineau Nicole   
27/04/2016
 

Sur : ALGERIE LES TRANSPORTS D'ANTAN

Je me souviens des rapatriements en Mai et Juin 1962, vers Marseille et Pau, reçus comme des animaux à Marignane, avec un personnel AIR FRANCE qui refusait de vider les toilettes et qui ne voulaient pas même embarquer de l'eau pour repartir chercher les malheureux qui campaient sur la pelouse de Maison-Blanche et qui avaient des numéros pour embarquer. Je dois dire que cela était très différent à Pau, où sur la piste étaient installés la Croix Rouge et les parachutistes .Leur attention et leur prise en charge étaient fantastiques.
Ch;De Gaulle avait interdit que les caravelles transportent cette population désespérée et seuls les Douglas DC4 faisaient la navette. Je l'ai vécu, car j'étais dans les avions et j'installais ces passagers en larmes. J'étais personnel navigant à AIR FRANCE.

 

                          Sur : LIVRE D'OR

kosowski
10/04/2016
 
 

Bonjour, c'est grâce à mon frère Gérard que j'ai pris connaissance de ce site, c'est avec une grande émotion que j'ai parcouru les différentes rubriques, et particulièrement celui sur Tlemcen, où je suis née, que de souvenirs restés gravés dans ma mémoire de petite fille, je suis une fille OBédia mon père était représentant de commerce pour des produits orientaux et maman ést une fille ganancia, mes grands-parents étaient bijoutiers à Tlemcen, ce site est vraiment très bien fait car on y trouve et retrouve des tas de renseignements et des souvenirs, j'ai beaucoup aimé la vidéo sur le retour à Tlemcen, très émouvant, les photos sur Tlemcen m'ont rappelé beaucoup de souvenirs toujours en ma mémoire, j'aimerai me faire un "kif" et y retourner avec mes enfants, et mes frères et soeurs, je demeurais place Kessaria, et mes parents ainsi que mes grands-parents avaient des amis musulmans, et à Tlemcen, nous nous entendions très bien avec eux. Je vais transmettre ce site à mes amis et famille, et bonne continuation pour ce site très utile Nelly Kosowski née Obedia.

 

Covas Andrée
06/04/2016 
 

Sur : ALGERIE LES TRANSPORTS D'ANTAN

Merci pour ces documents, vous qui avez oeuvré pour ce résultat émouvant !! j'ai retrouvé avec plaisir les trolleys (où nous étions tous installées sans ségrégation , regardez les photos!!) surtout la carte juste en dessous de Fromentin, mon superbe lycée où nous avons appris ( de gré ou de force) une quantité impressionnante de savoirs en tous genres
Pour info j'ai cru comprendre par le tel PN que le ville d'Alger et le Kairouan après avoir vaillamment transporté les troupes jusqu'à Tahiti, pendant des années, ont fini coulés corps et bien dans le lagon de Mururoa.
Je revois Alger la Blanche et tous les parfums remontent comme si j'y étais encore !!On veut bien une suite sur d'autres thèmes !!Chiche? Bien cordialement
Andrée Covas, née à Baba Hassen (Alger)

 

 

 

 

 

Vous êtes le 585876ème visiteur

Date de dernière mise à jour : 24/03/2017