POINTS DE VUE ET HISTOIRE

Organisation du Culte et des Ecoles Israélites en Algérie

La conquête française a introduit de notables changements dans la condition sociale des Israélites de l'Algérie. Durant le régime turc, en effet, la population juive, pliant sous le joug d'un despotisme brutal, était soumise aux avanies et aux sévices de maîtres qui la méprisaient profondément : ses chefs eux-mêmes voyaient leur pouvoir s'étendre ou diminuer, suivant que l'autorité supérieure musulmane leur accordait ou refusait ses bonnes grâces. Notre implantation dans le pays devait donc être considérée comme un signal d'émancipation et de délivrance pour les Israélites. Aussi quelques-uns ont-ils apprécié ce bienfait à sa juste valeur. [ LIRE]  publié le 28 janvier 2018  webmaster-new-23.gif

 

 

Tribune juive du 1er mars 1935 : Le mouvement antijuif en Algérie / Le feu n'est pas éteint - La population juive a peur

Cet article paru dans le journal Tribune juive du 1er mars 1935 moins d'un an après le pogrom de Constantine, rend bien compte de l'antisémitisme qui régnait en Algérie pendant les années 30 et du climat d'insécurité pour les juifs. Il montre aussi comment la propagande hitlérienne a contribué à le renforcer et a permis d'exacerber un antisémitisme musulman traditionnel. [ LIRE ] publié le 9 janvier 2018  webmaster-new-23.gif

 

André Chemouilli : L'école juive en Algérie

On a trop tendance à croire, sous l'influence de la littérature des conquérants de l'Algérie française, puis sous celle des injures anti-juives de la fin du dix-neuvième siècle, que les Juifs d'Algérie d'avant la conquête étaient de pauvres hères analphabètes " marchands du fil et des aiguilles " comme l'affirmait une chanson anti-juive. Il n'en était rien... [LIRE] publié le 30 décembre 2017 webmaster-new-23.gif

 

Le pacte d'Omar et la vie des minorités juives en terre d'Islam

Après s’être rendu maître de Médine, Mahomet se prépare à conquérir La Mecque où il va livrer bataille aux juifs de cette ville. Finalement, il signe avec eux un arrangement négocié leur permettant de garder leur religion et leurs biens en échange de la remise de la moitié de leurs récoltes... [LIRE] publié le 21 juin 2017

 

Jean Laloum : La déportation des juifs natifs d'Algérie. I - Les juifs de Constantine

Ce  premier travail que nous publions ici  est consacré aux Juifs originaires de Constantine. L’étude vient de paraître dans le Journal des Tournelles, le périodique de la communauté constantinoise de la capitale....[LIRE] publié le 11 janvier 2017

 

Jean Laloum : La déportation des juifs natifs d'Algérie . II - Les juifs de six localités du Constantinois 

Nous remercions Monsieur Jean Laloum de nous avoir fait parvenir la suite de son travail consacré à la déportation des juifs natifs d'Algérie, qui vient d'être publiée dans le Journal des Tournelles. Après l'étude concernant les Juifs de Constantine que nous avons déjà publiée, cet article est consacré aux juifs de six localités du Constantinois : Ain Beïda, Batna, Biskra, Bône, Bou Arreridj et Bougie. [LIRE]  publié le 21 décembre 2017
 

Paul David : La fin d'un monde :Les juifs Sépharades - I - Le Statut de dhimmi

Pour comprendre pourquoi l’exode des Juifs séfarades a été total il faut rappeler au préalable le statut des Juifs (et autre « protégés ») en terre d’Islam.

Depuis la fin du XIXe siècle, les Juifs de la sphère musulmane qui avaient été contraints pendant des siècles de vivre avec un statut de dhimmi, [LIRE]

 

Paul David : La fin d'un monde :Les juifs Sépharades - II - Maghreb

Dans l’article précédent, nous avions vu comment le statut de dhimmi a pu influencer la survie des Juifs en terres à majorité musulmane, bien que ce statut aie peut de chose à voir avec les premiers temps de l’Islam.Nous commençons dans cet article l’inventaire avec les 3 pays du Maghreb: Tunisie, Algérie et Maroc qui ont abrité des communautés juives nombreuses. [LIRE]  

 

Paul David : La fin d'un monde : Les juifs sépharades - III - De la Libye au Yémen

Dans le présent article, la disparition des communautés juives des autres pays à majorité musulmane du moyen-orient sont évoqués. Pour répondre à des premières réactions à cet article, je rappelle que j’englobe volontairement par abus de langage dans le terme séfarade tous les communautés juives d’orient vivant dans des pays à majorité musulmane. [LIRE]  publié le 17 décembre 2016

 

Pierre-Jean Le Foll Luciani : Les juifs d’Algérie face aux nationalités française et algérienne (1940-1963) in Revue des Mondes Musulmans de La Méditerranée mai 2015 

Entre la conquête française et les premiers mois de l’État algérien indépendant, les producteurs des définitions coloniales, vichystes, sionistes et nationalistes de la citoyenneté et de la nationalité française, algérienne puis israélienne, font à plusieurs reprises de la place des juifs – tels qu’ils les définissent – un problème. [CLIQUER SUR LE LIEN ] publié le 11 novembre 2016

 

Caroline Rebouh : La Kahina, Reine juive mythe ou réalité

L’empire romain avait envahi tout le bassin méditerranéen et une partie de l’actuelle Europe : la péninsule ibérique, la France et la Suisse. Tout le pourtour méditerranéen était aussi aux mains des Romains jusqu’à l’arrivée des Omeyades. Les Omeyades, peuple arabe conquérant, dont le fondateur était l’oncle de Mahomet ont déployé leurs forces et ont diffusé l’Islam depuis l’an 661 et trouvèrent leur fin en Europe et notamment à la défaite de Poitiers en 732. [LIRE] publié le 30 juin 2016

 

Valérie Assan: « L'exode des Juifs de Mascara, un épisode de la guerre entre Abd el-Kader et la France.» in Archives Juives 2/2005 (Vol. 38) , p. 7-27 - Si les Juifs d’Alger se réjouirent de la prise de la ville par les Français en 1830, et si la victoire française annonça pour eux la fin du régime arbitraire infligé depuis plusieurs siècles par le pouvoir turc, 1830 ne fit pas événement de la même façon sur tout le territoire algérien. Dans l’intérieur, et en particulier dans l’Ouest, les tribus arabes, elles aussi opprimées par le pouvoir ottoman, attendaient ce signal pour se révolter [LIRE]  publié le 28 février 2016

 
Guy Pervillé : Les relations entre les communautés dans l'Algérie coloniale. Racisme ou fraternité ? 
Le racisme est un attribut qui colle à la peau des “Pieds-noirs” comme une tunique de Nessus, depuis la guerre d’Algérie. C’est une accusation qui a été répétée par les nationalistes algériens, mais aussi par des Français métropolitains contre leurs compatriotes français d’Algérie. Elle met en cause un enjeu capital : qui est responsable, voire coupable, de cette guerre et de toutes ses atrocités ? [LIRE] publié le 22 novembre 2015 
 
Charles Kleinknechet : Les juifs  du Mzab
Tout visiteur de la vieille cité de Ghardaïa, même non averti, ne manquait pas de remarquer un quartier qui, bien que présentant les mêmes caractères de structures et d'architecture que le reste de la ville, Était tout de même très différent. C'était le quartier israélite, considéré comme le plus archaïque des mellahs d'Algérie. [LIRE] publié le 7 novembre 2015    
 
Noémie GRYNBERG : Histoire du camp de transit du Grans Arénas à Marseille et des flux migratoires vers Israël 
En France, après la Seconde Guerre Mondiale, suite aux appels de l’Agence Juive et du département de l’Alyat Hanoar, les candidats à l’immigration pour Israël se retrouvent concentrés dans un camp de transit à Marseille, le ‘’Grand Arénas’’. Parmi eux, beaucoup de rescapés de la Shoah rapatriés en France, des jeunes d'Afrique du Nord et de France. [LIRE]
 
Jean Monneret: Le statut civique des musulmans en Algérie française et le décret Crémieux.
Voici une conférence passionnante de l'historien spécialiste de l'Algérie française Jean Monneret à propos du statut civique des musulmans en Algérie française. Nous avons extrait de cette conférence de plus d'une heure et demi un passage sur le décret Crémieux, tant il nous paraît que circulent de fausses informations à son sujet, que M. Monneret a bien rectifiées. [LIRE]
 

Jacques KAROUBI avec la collaboration de Lucien GOZLAN : L'opération Torch et l'action de la résistance juive à Alger

TORCH est le nom de code donné par F.D. ROOSVELT au projet de débarquement des les troupes Anglo-américaines en Algérie et au Maroc le 8 novembre 1942.La Torche que tend la statue de la liberté à New York symbolisant cette libération.

C’est le premier succès alliés contre les troupes de l’axe. [LIRE]


Jacques KAROUBI : LE COMMANDO KIEFFER publié le 4 juin 2014 à l'occasion du 70ème anniversaire du débarquement de Normandie 

N’oublions pas que la répétition générale du débarquement de Normandie a été le débarquement sur les cotes d’Afrique du Nord le 8 novembre 1942 : l’Opération « Torch » N’oublions pas que parmi les troupes qui débarquent en Normandie, se trouvent 177 Français, menés par le commandant Kieffer. C’est ce que l’on va appeler « le Commando Kieffer »[LIRE]

 

Jacques KAROUBI : Les vingt dernières années de présence juive en Algérie ( 1942 - 1962)

Nous allons  examiner ici  quel a été le sort des juifs d’Algérie  de 1942 jusqu’à leur départ en masse en 1962. La guerre d’indépendance de l’Algérie et les choix et le positionnement de la communauté juive vis à vis de ce conflit ont été déterminants pour fixer ce sort. [LIRE]


 

 

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/01/2018