7, rue du Lézard par Alexandre Arcady

7, rue du lézard

de Alexandre Arcady

 Editions Grasset 20 avril 2016

 

Alexandre arcady 7 rue du lezard

 

 

Arcady Egry, alias Alexandre Arcady, est né à Arad, à la frontière de la Hongrie et de la Roumanie et, par les hasards du sang mêlé, a passé son enfance dans les ruelles étroites et bruyantes de la basse Casbah d Alger, au 7 rue du Lézard. Seule l’écriture de cette autobiographie lui a permis de faire sauter le verrou de sa maison d enfance, aujourd’hui en ruines - mais intacte dans sa mémoire.

"Je rencontre la première guerre à l'âge de neuf ans. On l'a vécu dans un des quartiers les plus durs de la bataille d'Alger. On a vu des morts sous notre balcon", raconte Alexandre Arcady. 

En 2000, avec son fils aîné Alexandre, cinéaste comme lui, il est revenu sur les lieux de son passé. Il a pu revoir cet appartement minuscule où ils vivaient à sept. L'histoire du Coup de Sirocco, son premier film avec Roger Hanin, Marthe Villalonga et Patrick Bruel, son acteur fétiche, c'est un peu la sienne. Il a 13 ans quand ses parents quittent Alger pour Paris. Il se retrouve dans une ville qu'il ne connaît pas, enfermé dans une minuscule chambre d'hôtel. "Ce qui m’a marqué surtout, c'est qu'à Paris les portes étaient fermées, chacun était chez soi alors qu'en Algérie tout était toujours ouvert", explique le réalisateur.

 Le cinéma est toute sa vie. Pour lui, il a servi de lien entre les deux rives de la Méditerranée. Depuis le Coup de Sirocco en 1979, Alexandre Arcady, d abord comédien, puis producteur, réalisateur, a enchaîné les sagas, au fort accent pied-noir, comme le Grand Carnaval ou le Grand Pardon ; des films d amour comme Pour Sacha, des polars comme l’Union Sacrée, et des oeuvres plus engagées comme K ou 24 heures, la vérité sur l affaire Halimi. Roger Hanin, Patrick Bruel, Marthe Villalonga, Gérard Darmon, Jean Benguigui ont fait partie de cette famille de cinéma très méditerranéen - mais aussi Sophie Marceau, Jean-Paul Belmondo, Zabou Breitman.

 7 rue du Lézard raconte trente-huit ans de carrière dans le cinéma, après presque dix ans de théâtre, dix-sept films, des rencontres, des chocs, des émotions sur les plateaux de tournage mais aussi des blessures intimes, des déceptions, des interrogations d’un homme qui vibre derrière sa caméra et d’un citoyen en perpétuel questionnement.

 


E

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/04/2016