Géneral Germain Jousse: Le débarquement allié du 8 novembre 1942

Le débarquement des alliés en Afrique du Nord le 8 novembre 1942 par le Général Germain JOUSSE;

 

General germain jousse

Général Germain Jousse

  • Compagnon de la Libération (Membre du Conseil de l’Ordre)
  • Grand Croix de la Légion d'honneur
  • Croix de Guerre 14/18 (9 citations)
  • Croix de Guerre 39/45 (1 citation)
  • Croix de Guerre des TOE (1 citation).

NDLR : Alors Colonel à l'état-major du 19ème corps d'armée d'Alger, il contribua à la prise de controle d'Alger par un groupe de 400 resistants mal armés.en retournant contre les vichystes le "plan de maintien de l’ordre" destiné à s’opposer à tout débarquement (Plan M.O.). Ainsi facilita t’il l’occupation des points stratégiques par les résistants en leur fournissant les brassards « VP » (« volontaires de Place ») avec cachets du Commandant de Place destinés aux militants collaborationnistes, et les ordres de mission nécessaires pour relever les postes de garde. Il procéda personnellement à l'arrestation du général Koeltz, commandant le corps d'armée d'Alger, et se porta sur la ligne de combat pour faire cesser le feu d'un bataillon qui couvrait les faubourgs d'Alger en direction de Sidi Ferruch où avait débarqué le gros des troupes américaines. C'est grace à ce succès qui permit d’arrêter le général Juin, commandant en chef, ainsi que l’amiral collaborationniste Darlan, et de paralyser la mobilisation du XIXe Corps d’Armée vichyste pendant 15 heures, que les forces alliées purent, débarquer sans opposition, encercler Alger, et en obtenir la capitulation le soir même, avec son port intact.

 

General jousse page 1General jousse page 2General jousse page 3General jousse page 4General jousse page 5jpgGeneral jousse page 6jpgGeneral jousse page7General jousse page8General jousse page9

Commentaires (1)

Gozlan Lucien
  • 1. Gozlan Lucien | 06/03/2016
Pour memoire,
le Lt Colonel JOUSSE est repere dans une tentative de dissidence en mai1941 dans l "affaire du reseau ALLIANCE" d une reunion a la venue secrete a Alger de LOUSTAUNEAU-LACAUX sous le nom de LAMBLIN qui reunit des officiers d active : Le capitaine BEAUFFRE, Cdt FAILLE, le Lt Colonel DONNIER de ROSIERES, ...DARTOIS.
JOUSEE echappe a l arrestation par le commissaire ACHIARY (BST) charge de l enquete, LAMBLIN est evacue par ACHIARY vers la metropole, DARTOIS disculpe lors de son proces, LEMAIGRE DUBREUIL devoile a ACHIARY son engagement pro Americain.
C est ACHIARY qui permettra les connections du "comite des 5", JOUSSE jouera le role de conseiller militaire aupres des americains. Il ne participera pas a la preparation du debarquement des allies mais sera present a CHERCHELL.
Les initiatives d aides au debarquement n auront jamais ete convenues dans un "plan d attaque" par le groupe des 5 et c est seulement apres CHERCHELL que le Lt Colonel JOUSSE prend l initiative fin octobre du commandement de l aide que pourront apporter les commandos civils pour neutraliser la totalite de la ville d Alger dans la nuit du 7 au 8 novembre 42.
Les commandos auront donc seulement 6 jours pour se rassembler et s organiser le vendredi 6 novembre au 26 rue michelet chez le professeur Henri ABOULKER et preparer le plan M.O.(Maintient de l Ordre).
Au lendemain 9 novembre, JOUSSE sera menace d etre arrete par les vichystes toujours en place sous l initiative du Commandant DORANGE.
En represailles a sa participation au 8 novembre 42, il sera eloigne d Alger, dans une "mission" chargee des relations francaises aux USA.
Il reprochera et cela pendant tres longtemps au General JUIN d avoir donner l ordre de tirer sur le debarquement des Allies et de declarer qu il avait du "sang sur les mains".
Lors des proces d epuration, JOUSSE ecrit sur le General JUIN....".....Chef d Etat Major General de la Defense Nationale.... Ce haut dignitaire a sur les mains du sang dont il doit rendre compte : il a servi Vichy contre son pays....lance des troupes contre les patriotes..."
Et aussi, "...On dit leur coucours indispensable et leur technique irremplacable (le General JUIN)...Ces pretextes invoques pour masquer l indulgence ou la faiblesse a l egard de coupables que nous meprisons..."

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 28/04/2018