La famille Fhima, Oran

1899, La famille Fhima. Oran.

Famille fhima oran

La première génération de Fhima née à Oran.

C'est mes tantes paternelles. Mon père se pose a coté de ma grand-mère. Il est habillé en costume noir.

Ma grand-mère était de Tlemcen. Issue d'une famille Juive locale. Une juive berbère. Ses origines se perdent dans l'histoire de l'implantation juive en Afrique du Nord.

Mon grand-père né à Tétouan, est arrivé à Oran à l'age de 17 ans - c'était un Juif Espagnol. Sa famille est venue en Algérie fuyant la guerre Maroco-Espagnole.
Il est devenu Français par naturalisation individuelle dans le cadre du Sénatus Consulte de 1865.

Il se maria tardivement avec ma grand-mère aux origines sociales modestes, sans se soucier du mépris et de l'incompréhension que ce mariage ci allait générer au-près des autres juifs espagnols d'Oran, qui étaient beaucoup plus familiers avec la culture des Européens présents dans cette ville que les autres Juifs indigènes
.
Ma grand-mère s'est énormément impliquée dans la francisation de ses enfants, elle supplanta sa langue maternelle l'arabe par le français et la tenue traditionnelle des Juives de l'Oranie par la tenue Européenne. Son idéal était de faire de ses enfants de vrais Français dans le geste et dans le verbe! L'assimilation signifiait pour les juifs de tout rang l’ascension sociale et tourner la page du passé Islamique. L'intégration et la dissolution des Juifs au sein de la population française se faisait a une vitesse qui en a surprit plus d'un.
C'était la tendance chez les Juifs d'Oran beaucoup plus marqués par la France que les autres Juifs d'Algérie. L'école républicaine et la volonté des Juifs à être de Parfait citoyens Français finit par résulter.
Dés lors toutes les générations Fhima nées sur le sol algérien étaient pleinement françaises de droit et de culture.

La totalité de la famille Fhima d'Oran qui venue du Maroc pour s'installer en Algérie est rapatriée en France en 1962 à la fin de la guerre d'Algérie comme tous les autres Pieds-Noirs.
Les descendants de ces Juifs français d'Oran vivent désormais en métropole et un peu partout dans le monde notamment en Israël, au Canada, et en Amérique Latine.
C'est la biographie d'une famille qui s'est inscrite dans l'histoire d'un peuple sans terre pour une terre sans peuple. C'est l'histoire du peuple juif.

Suzanne Fhima - Ep Bénichou.,

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau