La première victoire : 8 novembre 1942

La première victoire : 8 novembre 1942

Par Roger Carcassonne-Leduc , Éditeur :L. pariente  15.10.2000

 

La premiere victoire 1

 

 

C'est le témoignage de l'un des principaux organisateurs de la Résistance en Afrique du Nord : Roger Carcassonne-Leduc, Compagnon de la Libération. Rédigé d'une plume alerte et émaillé d'anecdotes - souvent savoureuses - l'ouvrage apporte un éclairage nouveau sur cette période, si riche en événements, que Churchill a pu la qualifier de «tournant de la guerre». Avant le débarquement des Alliés, réussites et échecs se succèdent. Au Maroc et en Tunisie, par dizaines, des patriotes sont arrêtés et emprisonnés par les autorités relevant de Vichy. Point d'orgue du succès du 8 novembre : la paralysie, une nuit durant, de la métropole algéroise qui ouvre une voie royale aux soldats alliés. Ce jour-là encore, l'ombre côtoie la lumière : une confidence malencontreuse ici, un défaut de précaution là, vont coûter à Oran et au Maroc des pertes en hommes considérables ; la flotte, ancrée en Afrique du Nord, est anéantie. Lourd bilan. Conçu en triptyque, ce récit relate l'action des résistants, le rôle des Américains, enfin le débarquement du 8 novembre 1942 : l'opération Torch.

Commentaires (1)

gozlan lucien
  • 1. gozlan lucien | 19/09/2016
"........Je veux detruire la stupide legende des bandes de copains de seize a dix huit ans qui auraient ete les heros de l affaire (dans la nuit du 7 au 8 novembre 1942 a Alger).
Mais il ne faut pas confondre histoire de la guerre avec les aventures de Tintin......."
Raphael ABOULKER, cofondateur du groupe paramilitaire dit "Geo Gras" au 7 Place du Gouvernement a Alger.
Article paru sur les Nouveaux Cahiers Francais hiver 74-75, en reponse a l article de Bernard KARSENTY paru sur le meme journal du numero hiver 72-73.
Gozlan Lucien - "Les Oublies du 8 novembre 1942 a Alger"

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau