Les juifs d'Algérie, une histoire de ruptures

 

Sous la direction de Joëlle Allouche-Benayoun et  Geneviève Dermenjian,.

Date de parution: Octobre  2015

Presses Universitaires de Provence  Le temps de l'histoire

http://presses-universitaires.univ-amu.fr/juifs-dalgerie

Les juifs d algerie une histoire de rupture

 

Ce livre a fait appel à des spécialistes de diverses disciplines

Il montre comment, pendant la période française (1830-1962), la population juive d’Algérie s’est transformée par un processus social et politique d’accès à la citoyenneté. Ce processus continu fut largement troublé d’une part par l’hostilité plus ou moins ponctuelle des Français, des Européens de la colonie et des Musulmans, et d’autre part par les polémiques incessantes qui ont accompagné ce passage progressif d’un groupe d’indigènes colonisés en citoyens de la République française.
L’ouvrage analyse successivement l’évolution du statut des Juifs entre 1830 (où ils ne sont que des dhimmis) et le décret Crémieux de naturalisation collective de 1870, la « mission civilisatrice de la France » qui s’est accompagnée de l’attachement rapide et définitif des Juifs, l’importance à travers le temps de l’« antijudaïsme » et de l’antisémitisme dans la colonie. Leur inscription dans la sphère française au XIXe-XXe siècle fait d’objet d’études de cas : les rabbins, les Juifs de Constantine, les interprètes, la vie quotidienne, la presse antijuive. Les textes proposés font revivre leurs identités plurielles : citoyens français, ils revendiquent leur judéité inscrite dans la sphère séfarade, imprégnée de culture berbéro-arabe. La période de la Deuxième Guerre mondiale est abordée à travers les camps d’internement et la présence de Juifs d’Algérie à Marseille. Le livre s’achève avec un regard sur la situation actuelle et des témoignages sur la mémoire conservée de l’Algérie par les rapatriés de 1962.

 

Joelle Allouche Benayoun Joielle allouche benayoun

. Docteur en Psychologie sociale (Thèse : le Vécu de l'antisémitisme chez de jeunes juifs de France,Mention Très bien à l’unanimité , 1976 (sous la direction du professeur Claude Veil,EPHE).La thèse a reçu le  Prix Gaby Archambaud de la lutte contre le racisme et  l'antisémitisme, 1977

 Fonctions Universitaires,

Maître de conférences à l’Université de Picardie (1972- 1997) puis à  l’Université Paris Est Créteil (1997-2011),

Chercheure  au CNRS (Groupe Sociétés, Religions, Laïcités-GSRL) depuis 1978.

Actuellement, je poursuis mes activités de recherche au sein du GSRL (équipe «Dieu change à Paris»), je suis Professeur de sociologie à l’Institut Elie Wiesel (Paris) où j’anime alternativement des séries de cours :

sur « les Juifs d’Algérie»,

sur « Femmes juives orthodoxes et féminisme»,

sur «Histoire et sociologie des Juifs de France».

J’anime à travers la France des  Actions de Formation (le Judaïsme) auprès des enseignants dusecondaire de plusieurs Académies

Pour en savoir plus sur lz CV et les publications de  Joelle Allouche-Benayoun :

http://www.gsrl.cnrs.fr/sites/gsrl/IMG/pdf/CV_JAB_28_juin_2015.pdf

 

Genevève DermenjianGenevieve dermenjian

Historienne,  Ancienne maîtresse de conférences à l’Université de Provence-iUFM. Coresponsable du groupe de recherches Femmes, pouvoirs, créativité féminine de l’UMR Telemme jusqu’à 2008.

Elle est membre du CA de l’association « Mnémosyne, pour le développement de l’histoire des femmes et du genre », et membre du jury décernant chaque année le prix Mnémosyne. Elle a publié et coordonné (en collaboration) plusieurs ouvrages sur l’histoire des femmes et du genre, dont Femme, famille et action ouvrière. Pratiques et responsabilités féminines dans les mouvements familiaux populaires. Les cahiers du GRMF n°6, 1991, 326 pages ; La puissance maternelle, mythes et représentations. Paris, Actes sud, 2008, 168 pages.

 

Principales publications :

 

La crise anti-juive oranaise 1895-1905 - L'antisémitisme dans l'Algérie coloniale

de Geneviève Dermenjian

editeur : L'Harmattan
parution : 1986

 

La place des femmes dans l'histoire : Une histoire mixte

25 octobre 2010

de Geneviève Dermenjian et Irène Jami

 

Femmes entre ombre et lumière : Recherches sur la visibilité sociale (XVIe - XXe siècles)

1 décembre 2000

de Geneviève Dermenjian et Jacques Guilhaumou

 

Le Panthéon des femmes : Figures et représentations des héroïnes

1 octobre 2009

de Geneviève Dermenjian et Jacques Guilhaumou

 

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 30/01/2016