Louis Laplace : Le débarquement anglo-américain le 8 novembre 1942

Témoignage de Louis Laplace :

Le débarquement anglo-américain le 8 novembre 1942

Revue l'Algérianiste N° 111 de septembre 2005 http://www.cagrenoble.fr/revue/111/images.html

Louis laplace 1

Louis laplace 2

Louis laplace 3

Louis laplace 4

Louis laplace 5Louis laplace 6

Commentaires (1)

Gozlan Lucien
  • 1. Gozlan Lucien | 22/01/2018
Le temoignage de Louis Laplace est interessant, pourquoi ?
On est le samedi 7 novembre, le passage de la flotte anglaise est deja suivie depuis le 5 novembre au depart de Gibraltar.
Donc il y a une situation habituelle, a chaque passage au large des cotes de l AFN, les douairs suivent en continu la progression de cette flotte qui n est plus consideree comme amie (Mers el Kebir).
Dans un temoignage de jean Roshen,, il remarque aux environs de17 h que le filet de protection anti-sous-marin de l entree du port est developpe, un depart du paquebot EL BIAR qui assure la liaison ALGER-MARSEILLE samedi 7 novembre est toujours a son mouillage, - normal, la flotte anglaise croise au large.
Mario FAIVRE, le 7 novembre vers 17 h, apres le rdv au 26 rue michelet chez Jose ABOULKER, redescend en voiture la rampe Bugeaud avec PILLAFORT, le capitaine PILLAFORT a une garconniere dans une petite rue perpendiculaire a la rue de Constantine pres du carrefour de l Hotel ALETTI, il s habille et les 2 hommes prennent leurs armes.
Mario FAIVRE declare en descendant la rampe Bugeaud qu il y a des elements des SOL devant l Hotel d Angleterre,( a mon avis c est une procedure habituelle, ils sont en etat d alerte de routine, tout comme a l amiraute quand des passages de bateaux traversent au large, l Algerie.)
Voila mes remarques sur ce temoignage
Lucien GOZLAN

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 21/01/2018