Moïse de Tétouan

Moïse de Tétouan, Sa Mémoire en Héritage 1492-1962

De Sylviane Serruya 1er Juillet 2020

Moise de tetouan

L'auteur exhume la biographie d'un arrière-grand-père à partir de documents d'archives et d'articles de journaux. Les recherches font émerger la figure de Moïse au parcours à la fois banale et extraordinaire, mais représentatif de l'histoire des Juifs d'Espagne, du Maroc et d'Algérie. Le mouvement pendulaire entre les deux récits fait comprendre le long et douloureux chemin des "mégorachim", ces expulsés d'Espagne en 1492, devenus "dhimmis" au Maroc puis citoyens français en Algérie. La mise à jour de l'histoire de Moïse permet de rappeler les circonstances de la colonisation de l'Algérie, la mise au pas des Musulmans, l'émancipation des Juifs et le développement de l'antisémitisme chez les colons français et ceux issus de l'émigration latine. Elle permet de remémorer le formidable essor économique, démographique, urbain de la colonie. Ce livre est un hommage à cet ancêtre exemplaire. Il est dédié à tous ceux dont les aïeux traversèrent courageusement les embûches de l'histoire ainsi qu'aux heureux curieux.

Message de l’auteure à Judaicalgeria

Voilà les amis, je viens de tourner la dernière page du livre que j'ai rédigé en hommage à mon arrière-grand-père, Moïse de Tétouan !! Je rappelle son parcours douloureux mais exemplaire de la situation des Juifs du bassin méditerranéen et le chemin ardu des « mégorachim », ces expulsés d’Espagne en 1492, devenus « dhimmis » ou soumis au Maroc, puis citoyens français en Algérie. Je remémore les circonstances de la colonisation, en ce qu’elle a eu de négatif, mais aussi de positif, de l’Algérie et d’Oran en particulier. J’évoque la mise au pas des indigènes musulmans, auxquels les autorités françaises refusèrent d’accorder collectivement la citoyenneté, et le développement de l’antisémitisme chez les colons, français et ceux issus de l’émigration espagnole ou italienne, désireux de voir disparaître le « funeste décret »......

Biographie de l'auteure

Sylviane serruya

Née Oran, Algérie. Enfant, elle vit l'exil des "pieds-noirs". Elle étudie à l'Institut Hispanique à Paris avant de devenir professeur certifié d'espagnol à l'Education Nationale. Mariée, mère de quatre enfants, elle est passionnée d'histoire et de généalogie. Elle s'intéresse à l'histoire de ses ancêtres dont elle retrouve les traces et le parcours.

 

 

Ajouter un commentaire

 

Date de dernière mise à jour : 11/09/2020