Soleil Brulant en Algérie

Soleil brûlant en Algérie

 Par Gaëtan Nocq

La Boite à Bulles editeur

Soleil brulant en algerie

 

De Cherchell, sur la côte ouest algérienne, à Paris en passant par Alger, Soleil brûlant en Algérie raconte l’histoire du soldat Alexandre Tikhomiroff dit Tiko, mobilisé en 1956 et envoyé en Algérie.

C’est une guerre racontée au travers du prisme de la petite histoire, celle d’un appelé comme tant d’autres. Elle interroge les doutes  et la sensibilité du soldat Tiko pris dans la tourmente d’une guerre qui refuse de dire son nom. Peu de coups de feu mais énormément de peurs, d’angoisses, d’incompréhensions.

Puis vient le retour à la vie civile et l’engagement d’Alex dans un Paris du début des années soixante, déchiré et menacé par les attentats de l’OAS.

Le récit oscille entre l’humour et le drame et pointe l’équilibre précaire  entre l’attente et l’action, entre l’absurde et l’angoisse, entre l’illusion et la réalité, teintant ainsi le fil de l’histoire d’une tension palpable.

Gaétan Nocq adapte le récit autobiographique Une caserne au soleil SP 88469 d’Alexandre Tikhomiroff © L'Harmattan, et donne au roman graphique des accents de documentaire historique.

Soleil brulant en algerie page

 


Un roman graphique de 240 pages,
format 16,5 x 24 cm.
Imprimé en bichromie.
Sortie en librairie en mars 2016.

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau